01/02/2009

Ubiquité !

dscn7048

Le Tao est partout.

Il suffit d'être sincère.

Le Tao a son origine en Chine et fut une expression de la culture chinoise.

Il était intimement lié à une vision agraire et poétique du monde et sut souder ensemble mysticisme et pragmatisme. Mais aujourd'hui, la plupart d'entre nous, même en Chine, ne comprennent pas l'écriture ancienne. Notre agriculture est mécanisée. Notre poésie est écrite sur des ordinateurs. Cela rend-il le Tao sans valeur ? Non, ce n'est pas le cas. Le Tao est toujours là, et si nous voulons suivre le Tao, nous devons nous en remettre non pas à des modèles anciens mais à l'expérience directe. Pour être intéressés les esprits contemporains ont besoin de concepts contemporains.

Si être adepte du Tao est aussi élevé que le clament les maîtres, il doit donc s'appliquer à n'importe quelle situation et n'importe quelle race. Aucune époque, aucun lien, aucune culture ne devrait être un obstacle pour le chercheur sincère. Le Tao nous entoure, nous avons seulement besoin de direction et de compréhension pour entrer en contact avec lui.

Le Tao n'est pas quelque chose d'ésotérique. Il est ici même. Les maîtres font allusion en permanence à ce fait. Pour eux, toute chose, toute action - de lire les écritures à jouer la comédie, de la méditation au balayage du sol - est le Tao. Ils comprennent que le Tao est partout et agissent en conséquence. Si des maîtres connaissent encore le Tao dans ce monde d'avions à réaction et de communication électronique, alors nous pouvons nous aussi absorber le message essentiel du Tao. Ceux qui y réussissent peuvent ne jamais en parler, et cependant tout ce qu'ils font sera spontanément en synchronicité avec le Tao.

(extrait du livre : "Le tao au jour le jour" de Deng Ming-Dao - Albin Michel - 1992)

21:29 Écrit par Henri dans Philosophie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.